Sélectionner une page

L’acrophobie est la deuxième phobie la plus courante après les phobies animales. Quelle est sa signification? quels sont les remèdes et les solutions pour soigner sa peur du vide ? La thérapie virtuelle est-elle efficace?

L’acrophobie est un trouble anxieux phobique qui sévit pour de nombreuses personnes dans le monde. Provenant des mots grecs akros (sommet ou sommet) et phobos (peur), la peur isolée et irrationnelle des hauteurs affecte jusqu’à une personne sur 20 et peut causer beaucoup de détresse.

L’idée de grimper à des échelles ou d’approcher des balcons dans des immeubles de grande hauteur devient accablante. Cela peut empêcher une personne d’effectuer des actions quotidiennes.

Cependant, différentes options de traitement de l’acrophobie sont disponibles. Parmi ces approches thérapeutiques, il y a la réalité virtuelle (RV).

Dans l’article d’aujourd’hui, nous examinons brièvement l’acrophobie et ses nombreuses facettes et parlons des preuves très recueillies qui soutiennent l’utilisation de la thérapie RV dans ce trouble.

acrophobie

Comment l’acrophobie (la peur du vide et des hauteurs) peut-elle être classée comme un trouble mental?

L’acrophobie est une phobie spécifique appartenant aux systèmes de classification de la Classification internationale des maladies (CIM-10) et du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-V).

A noter que la peur du vide ne doit pas être confondue avec le vertige qui est dû à un dysfonctionnement du système vestibulaire voire à une atteinte neurologique ou cérébrale.

Fait intéressant, plusieurs études ont suggéré que l’anxiété et la peur de tomber peuvent être responsables de changements dans les actions comportementales, comme une démarche plus prudente (marche).

Aux États-Unis, les enquêtes épidémiologiques nationales ont approché un taux de prévalence à vie de phobie isolée comme celles des hauteurs à 5,3%. Ce pourcentage montre que l’acrophobie est la phobie la plus fréquente après les phobies animales.

Qu’est-ce qui cause l’acrophobie?

L’acrophobie désigne une phobie spécifique qui se caractérise par une peur panique du vide où de tomber d’une hauteur élevée.et des hauteur.  Autrement dit, la personne qui a la phobie du vide peut paniquer et perdre ses moyens lorsqu’elle se retrouve en hauteur ou face au vide. Causes : traumatisme, éducation parentale, problème d’oreille interne…

L’acrophobie peut avoir différentes causes. Le plus souvent, elle est due au modèle parental face au danger : si on a reçu des mises en garde permanentes telles que « ne t’approche pas, tu risques de tomber », « attention, c’est dangereux ! » par exemple. La peur du vide peut aussi faire écho à un traumatisme vécu ou observé chez autrui. Elle peut aussi être en lien avec un dysfonctionnement de l’oreille interne, qui occasionne des vertiges et qui active une peur anticipée de chute.Les causes de l’acrophobie: traumatisme, éducation parentale, problème d’oreille interne…

L’acrophobie peut avoir différentes causes. Le plus souvent, elle est due au modèle parental face au danger : si on a reçu des mises en garde permanentes telles que « ne t’approche pas, tu risques de tomber », « attention, c’est dangereux ! » par exemple. La peur du vide peut aussi faire écho à un traumatisme vécu ou observé chez autrui. Elle peut aussi être en lien avec un dysfonctionnement de l’oreille interne, qui occasionne des vertiges et qui active une peur anticipée de chute.

Les causes de l’acrophobie:

il peut exister diverses causes. Retenons que le plus souvent, elle est due au modèle parental face au danger: avec des répliques telles que:  » attention, ne t’approche pas… » tu vas tomber si… »  » C’est très dangereux!. » . La peur du vide peut-être en lien avec un dysfonctionnement de l’oreille interne, occasionnant des vertiges et activant ainsi une peur anticiper de tomber.

Remède et solution contre la peur du vide et des hauteurs?

Diverses options de traitement de l’acrophobie sont disponibles.

Le plus courant est la thérapie cognitive et comportementale (TTC) avec protocole d’exposition. Elle peut être associée à d’autres techniques de relaxation (méditation pleine conscience, réalité virtuelle…) » 

L’hypnose est également un outil qui peut se révéler fort utile. Il permet de dissocier le patient de sa phobie, celui-ci peut ainsi retrouver de la souplesse et de la flexibilité dans son quotidien.

Abordons plus en détail, les bienfaits de la TERV dans le traitement des phobies en générales puis essayons de voir si cette nouvelle technologie fonctionne sur l’acrophobie.

Quel rôle joue la thérapie RV dans l’acrophobie?

La réalité virtuelle est devenue un outil plus prometteur pour gérer les phobies de toutes sortes. Son caractère unique tient au fait que diverses études ont démontré une efficacité comparable à la thérapie cognitivo-comportementale et que les thérapeutes conservent un contrôle total des variables d’exposition.

En outre, la thérapie VR simule des paramètres de la vie réelle et peut induire des réponses physiologiques, comme une augmentation de la fréquence cardiaque ou de la sueur, sans augmenter les risques objectifs. Plusieurs études ont mis en évidence que l’exposition in virtuo est aussi efficace qu’in vivo.

Une publication intitulée «Revue de quatre études sur l’utilisation de la réaction physiologique comme mesure de présence dans des environnements virtuels stressants» a montré que la réalité virtuelle pouvait induire de l’anxiété même chez les adultes qui n’avaient pas d’acrophobie mais étaient en situation de hauteur. 4

Acrophobie et RV

La technologie de RV proposée par up to Care fonctionne-t-elle sur l’acrophobie?

Oui.

Up to Care propose différents paramètres de réalité virtuelle qui transportent les individus vers des hauteurs situées à Barcelone, New York et plus encore. Dans ces scénarios, les acrophobies se retrouveront dans un ascenseur en verre ou surplombant la plénitude de bâtiments compacts.

En raison des fonctionnalités bien créées de cette technologie, les professionnels de la santé mentale peuvent ajuster les paramètres en fonction des réponses et des rapports des patients. La nature contrôlée de la thérapie RV favorise une volonté plus ouverte de la part des patients pour recevoir des soins adaptés et améliorer leur qualité de vie.

Pour aller plus loin…

Si vous ne savez pas comment intégrer la technologie VR dans votre pratique clinique, nous vous invitons à essayer une session de démonstration. Nous pouvons répondre à toutes vos questions ou préoccupations, tout en vous montrant comment ces paramètres et fonctionnalités pourraient bien résonner avec vos clients. 

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *