Sélectionner une page

L’adolescence est une période difficile. La découverte de soi et le désir d’appartenance peuvent exercer un mal-être chez les jeunes. Stress, troubles alimentaires, refus d’aller à l’ecole, dépression due à  la pandémie COVID-19. Où en sont ces jeunes en ce qui concerne le bien-être mental? La thérapie de réalité virtuelle a-t-elle un impact efficace sur la santé mentale des ados? Peut-elle contribuer à les aider à retrouver un équilibre mental? Nous explorons ces sujets dans l’article d’aujourd’hui. 

La santé mentale est un problème répandu dans le monde tous les âges. Les adolescents et les enfants y compris. Selon les chiffres publiés dans un communiqué de presse de l’Organisation mondiale de la santé , environ 10 à 20% des jeunes à travers le monde ont un problème de santé mentale. Beaucoup restent sous-diagnostiqués ou sous-traités.

À mesure que les acteurs de risque apparaissent chez les adolescents, l’impact sur leur santé mentale augmente de façon croissante. Cela dit, la pandémie COVID-19 a bouleversé les routines quotidiennes, telles que le travail scolaire et les interactions sociales. Les jeunes se retrouvent maintenant dans une bataille acharnée contre la possibilité réelle de troubles et de maladies mentales.

Chez Up to Care, nous examinons dans cet article comment les troubles mentaux affectent de nombreux adolescents dans le contexte de la pandémie. Nous soulignons comment la thérapie de réalité virtuelle peut s’appuyer sur la grande réceptivité numérique des jeunes pour apporter des soins appropriés.

Anxiété et stress chez l'ados

Le covid 19 et les conséquences sur les ados: stress et anxiété

Quelles conditions mentales sont courantes chez les adolescents?

Les jeunes font face à une difficulté croissante pour développer un état de santé mentale stable. Le stress et l’anxiété augmentent en réponse à leur désir d’autonomie. La pression des parents, la compréhension de l’identité sexuelle,  l’utilisation des smartphones et des médias sociaux contribuent à fragiliser leurs états émotionnels.

Malheureusement, ce stress et cette anxiété se traduisent dans de nombreux cas par une dépression et des troubles émotionnels. L’ Organisation mondiale de la santé (OMS) classe la dépression comme la quatrième cause principale de maladie et d’incapacité chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans et l’anxiété comme la neuvième cause principale. C’est alarmant, étant donné que ces maladies mentales n’affectent pas uniquement les milieux éducatifs et sociaux. Dans le cas de la dépression, elles entraînent la mort par suicide.

Ces rapports concordent avec une conclusion publiée par le rapport de l’OMS qui a déclaré le suicide comme la troisième cause principale de décès dans ce groupe d’âge particulier.

Il est important de mentionner que les problèmes de santé mentale ne s’étendent pas uniquement à ces conditions. D’autres maladies mentales où comportements à risque sont présents, notamment les troubles de l’alimentation, la psychose, la consommation de substances et l’automutilation.

Quel rôle la pandémie COVID-19 joue-t-elle dans ce contexte?

Bien que la pandémie ait commencé en mars / avril 2020, et malgré l’arrivée du vaccin, le COVID-19 continue d’avoir un impact sur les adolescents du monde entier.

Par exemple, au Royaume-Uni (Royaume-Uni), les cas ont tellement explosé que les gouvernements nationaux de la région ont ordonné à nouveau la fermeture d’écoles . De même, dans de nombreux pays, les interactions sociales ont été limitées , les autorités fixant le nombre maximum de personnes dans un groupe à six sur deux bulles (se référant à deux ménages) dans certains cas et imposant des couvre-feux.

Tout cela signifie que les jeunes sont exposés à un risque accru d’anxiété, de misère sociale, de solitude et bien plus encore.

Ce qui suit est un résumé des observances rapportées dans un article du Lancet Features qui reflète les effets sur la santé mentale causés ou influencés par les fermetures d’écoles en raison de la pandémie:

  • Le soutien en santé mentale fourni sur le terrain de l’école n’a pas été aussi accessible et les alternatives en ligne / par téléphone se sont avérées difficiles pour certaines personnes.
  • Les groupes de soutien par les pairs et les services en personne ont été annulés.
  • Certaines personnes ont connu des rechutes dans des conditions mentales en raison de perturbations dans les routines scolaires, qui peuvent servir de mécanismes d’adaptation. Cela est particulièrement vrai pour les personnes atteintes de troubles du spectre autistique.
  • La distanciation sociale a entraîné l’isolement social dans les foyers abusifs, ce qui peut entraîner des niveaux plus élevés de stress et d’anxiété.

Comment la thérapie RV peut-elle résoudre les problèmes de santé mentale chez les adolescents?

D’abord et avant tout, les adolescents ayant des problèmes de santé mentale établis doivent recevoir des soins appropriés. Les thérapeutes se heurtent à un défi. Ils cherchent à éviter l’institutionnalisation et la surmédicalisation pour donner la priorité aux approches non pharmacologiques dans ce segment de la population générale.

Cela dit, les thérapeutes peuvent apprécier les avantages de la réalité virtuelle . Non seulement la thérapie de réalité virtuelle s’est avérée efficace comme certaines d’autres d’interventions psychologiques commes les thérapies comportementales et cognitives. L’avantage déterminant de traiter les ados avec la RV : leur familiarité toujours croissante pour les nouvelles technologies numériques.

L’Organisation de coopération et de développement économiques a récemment publié une publication qui explore les tendances et les résultats chez les enfants et les technologies numériques . En effet, PISA 2015 a révélé que 91% des jeunes de 15 ans avaient déjà accès à un smartphone et 74% à un ordinateur portable. Ces pourcentages élevés suggèrent le potentiel qu’offre l’intégration de la technologie de réalité virtuelle dans les séances cliniques.

Si les thérapeutes commencent à utiliser l’outil virtuel, en particulier avec des paramètres personnalisables, ils trouveront un public des plus accueillants – un groupe de jeunes dont les smartphones disposent déjà de nombreuses applications avec réalité augmentée et virtuelle. Selon l’annonce du président Emmanuel Macron, le mercredi 14 Avril: un forfait de 10 séances de thérapies RV chez un psychologue en ville permettra le remboursement à 100% pour les ados et les enfants déprimés.

Pour aller plus loin…

👉🏼 Demander votre guide clinique sur les bienfaits de la thérapie virtuelle 

ados portant un casque de réalité virtuelle