Sélectionner une page

De nombreuses personnes ont vécu un événement tragique traumatisant. Certains ont développé des troubles de grande d’anxiété comme de l’insomnie, et une dépression. Comment reconnaître les premiers symptômes de stress traumatique. Et, quels sont les traitements appropriés? La réalité virtuelle peut-elle être efficace dans le traitement du post traumatique ? 

Qu’est-ce que le stress post traumatique?

Les troubles du stress post-traumatique (TSPT) se développent après un événement extrêmement traumatisant après un attentat, un accident ou une agression. Ils altèrent de façon significative la vie personnelle, sociale et/ou professionnelle.  

Le stress et les traumatismes peuvent créer des impressions durables sur les individus. Dans certains cas, ces personnes peuvent développer des troubles mentaux tels qu’un trouble de l’attachement réactif, un trouble d’engagement social désinhibé, un trouble de stress post-traumatique (SSPT), et bien plus encore.

Alors que différentes options thérapeutiques sont disponibles pour traiter de tels troubles, tels que la désensibilisation et le retraitement des mouvements oculaires comme l’EMDR, la réalité virtuelle (RV) s’est avérée être une technologie révolutionnaire dans cette facette particulière de la psychologie.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous parlerons brièvement de l’ampleur des troubles traumatiques (c’est-à-dire du TSPD), explorerons les preuves à l’appui de l’utilisation de la réalité virtuelle et présenterons quelques paramètres disponibles chez Up to Care pour traiter les conditions traumatiques.

Quelle est la prévalence des troubles traumatiques, par exemple le TSPD, dans le monde?

femme et trauma

Selon l’INSERM Les troubles du stress post-traumatique (TSPT) sont des troubles psychiatriques qui surviennent après un événement traumatisant. Ils se traduisent par une souffrance morale et des complications physiques qui altèrent profondément la vie personnelle, sociale et professionnelle. Face à un même évènement, le risque de développer de tels troubles dépend de facteurs préexistants propres aux patients et du contexte dans lequel les suites de l’évènement se déroulent.I

La prévalence des TSPT serait de 5 à 12% dans la population générale, mais ces données sont principalement issues d’études menées aux Etats-Unis (les études sur le sujet sont plus rares en France et dans les autres pays).

Aux États-Unis seulement, le SSPT touchera environ 3,5% des adultes par an. De même, on estime qu’une personne sur 11 recevra un diagnostic de TSPT au cours de sa vie.

Il est donc évident que le problème des troubles traumatiques est réel et nécessite des interventions psychologiques pour apporter un soulagement aux personnes atteintes de telles conditions.

Traitement : une prise en charge immédiate et sur le long terme

Afin de prévenir et limiter les effets du stress, un secours immédiat peut être apporté par des professionnels de la santé mentale et d’autres professionnels formés à l’écoute. Ce sont eux qui interviennent dans les cellules de soutien psychologique d’urgence qui sont mis en place lors d’évènements traumatisants survenant dans l’espace public.

À distance de l’évènement, les traitements recommandés en première intention sont les psychothérapies, par exemple cognitivo-comportementale ou EMDR (eye movement desensitization and reprocessing). L’EMDR déclenche un processus de retraitement de l’information. Le traumatisme ne disparaît pas, il est séparé des émotions négatives qui l’accompagnent et stocké avec les souvenirs.

Sur le plan médicamenteux, des sédatifs, des antidépresseurs ou des anxiolytiques sont souvent prescrits en complément de la psychothérapie, selon les besoins du patient. Ils ont toutefois une efficacité limitée, purement symptomatique.

Comment la réalité virtuelle s’est-elle comportée dans le domaine des traumatismes et des troubles de stress?

La réalité virtuelle a été présentée pour la première fois comme un outil potentiel pour aider à l’activation de la structure de la peur il y a plus de deux décennies. Sa capacité croissante à présenter des stimuli visuels, auditifs, tactiles ou olfactifs personnalisables a façonné la technologie pour démontrer des changements positifs et importants dans les traitements des traumatismes et des troubles de stress. 

Par exemple, plusieurs études (Difede et al., 2007, 2014; Reger et al., 2011; Rizzo, Difede ont montré que les personnes qui ont suivi une thérapie virtuelle ont connu une réduction des symptômes du SSPT. D’autres recherches ont montré que la thérapie en réalité virtuelle est aussi efficace que les traitements traditionnels comme la thérapie d’exposition in vivo et la thérapie cognitivo-comportementale.

Cela dit, bien que la technologie de la réalité virtuelle soit relativement jeune, ses nombreux avantages valent la peine d’être pris en compte dans son intégration dans la pratique clinique.

Sonia Maarek

rv: stress et trauma

soigner un stress et un trauma avec la RV

Cela dit, bien que la technologie de la réalité virtuelle soit relativement jeune, ses nombreux avantages valent la peine d’être pris en compte dans son intégration dans la pratique clinique.

Sonia Maarek